ByTheWay…

Plus de sécurité à moindre coût

Aux Pays-Bas, on déplore chaque année 7 000 accidents de la route graves qui font 600 victimes. Pour les grands pays comme l'Allemagne, la France, le Royaume-Uni et l'Italie, on en dénombre 5 fois plus. Dans les pays moins développés, il y en a relativement plus encore. Environ un cinquième des accident graves sont des « accidents survenus sur les accotements ». Ce sont des accidents unilatéraux avec sortie de route du véhicule. Le nombre de morts lors d'accidents sur accotement (un tiers du total) est particulièrement important. Dans le monde, on dénombre hélas chaque année 3 millions d'accidents graves survenant sur les accotements où près de 400 000 personnes perdent la vie.

Les accotements doivent (et peuvent) être plus sûrs

Notre gouvernement s'attache particulièrement à l'amélioration de la sécurité routière. Dans cette optique, le programme d'action de l'UE pour la sécurité routière 2011-2020 a été développé. Ce programme vise à réduire de moitié le nombre de victimes d'accidents de la route, qui s'élève à 100 par jour à l'heure actuelle. ByTheWay souhaite s'associer à ce programme en proposant une solution plus simple, plus efficace et moins onéreuse de restauration des accotements dangereux.

Votre responsabilité en tant que service de voirie

Vous, en tant que service de voirie, avez à déterminer si, dans quelle mesure et de quelle manière les accotements doivent être entretenus ou refaits. ByTheWay vous propose des solutions intelligentes et efficaces pour des accotements sûrs et avantageuses en termes de coûts.  

Le partenariat d'entreprise de ByTheWay : qu'est-ce que c'est ?

Aux Pays-Bas, nous travaillons avec un nombre exclusif d'entreprises partenaires sur la base d'un contrat de licence. Ces partenaires ont le droit exclusif d'utiliser les KLEISER® dans la région convenue. Ainsi :

  • Nos partenaires acquièrent rapidement une expérience de l'utilisation de nos machines.
  • Nous pouvons partager nos expériences avec tous les partenaires, car ensemble nous apprenons plus vite.
  • Nous profitons des yeux et des oreilles de nos partenaires pour détecter rapidement les éventuelles infractions concernant les brevets.
  • Nous faisons profiter le service de voirie et l'entreprise partenaire des avantages financiers.
  • Cela nous donne les moyens de perfectionner nos méthodes et d'étudier les possibilités de développer de nouvelles innovations.

En tant qu'entreprise partenaire, vous avez à votre disposition des pelleteuses et du personnel pour que votre entreprise puisse mener elle-même à bien ses travaux avec nos machines KLEISER®. Vous recevez des commandes de restauration d'accotement au sein de votre propre région et développez l'ensemble du projet avec le donneur d'ordres. ByTheWay met à votre disposition le KLEISER®.

ByTheWay peut également prendre en charge la commande et son exécution sera ensuite confiée à un partenaire, nouveau ou existant.

Nous garantissons l'exclusivité de nos partenaires. Cela signifie qu'en tant que partenaire, vous serez le seul dans votre région auquel nous confierons nos machines.

Comment aidons-nous nos partenaires ?
ByTheWay participe aux salons, s'inscrit pour les prix d'innovation (plusieurs fois nominé), fait sa publicité, envoie des mailings, visite les services de voirie et bien plus encore. Ainsi, nous participons activement à l'acquisition pour nos entreprises partenaires.

KLEISER®-bh: hoe berekenen we de tarieven?

Quand en 2012, nous nous sommes rendus compte qu'avec le KLEISER®bh nous avions en main une machine fonctionnelle et brevetée, nous avons dû également trouver une solution de tarification pour son utilisation.

Un tarif horaire n'est pas logique, car le service de voirie ne peut pas correctement estimer ce que va coûter au final la réfection d'un accotement. En plus, l'entrepreneur serait incité à travailler lentement. Pas très intéressant donc.

C'est ainsi qu'en 2013, nous avons commencé avec un tarif de 40 centimes d'euro par mètre. (qui est disons-le environ 20 % plus avantageux qu'une restauration d'accotement au godet.) Il semble toutefois qu'il y ait de très grandes différences entre les accotements (type de terre, végétation, type de chaussée), et nous avons pu traiter jusqu'à 6 kilomètres par jour pour des accotements sans problèmes, mais parfois seulement 2 kilomètres pour les plus difficiles. Un tarif fixe au mètre d'accotement refait est donc difficile à appliquer.

Pour les champions de calcul : un problème d'arithmétique

Question : Comment déterminer un tarif au mètre acceptable pour un accotement difficile qui sera automatiquement réduit pour un accotement facile ?

Nous sommes parvenus à la solution suivante :
Formule du tarif T(€/m) = a + b/n, où n correspond au nombre moyen de kilomètres d'accotement refaits par jour. Après maintes réflexions, nous avons arrêté la formule suivante : T(€/m) = 0,18 + 0,44/n. Pour 2 km par jour, le tarif sera de 0,18 + 0,22 = 0,40 €/m et pour 4 km de 0,29 €/m. En créant un modèle de calcul simple (Excel), on connait immédiatement le tarif et le montant de la facture.

Quelle est la moyenne ? Nous traitons en moyenne près de 4 kilomètres par jour, le tarif correspondant est donc de 0,€ par mètre.

L'entraide mutuelle : une stratégie gagnant-gagnant

Avec ce mode de facturation, plus vous nous épargnez de travail, plus vous en tirez avantage en tant que service de voirie. Et nous pouvons ainsi traiter plus efficacement votre projet.

Vous vous chargez aussi du fauchage ? Cela nous facilite encore plus la tâche. Conséquence : vous bénéficiez d'un tarif au mètre plus bas et nous faisons un chiffre d'affaires plus élevé à la journée. Si à l'inverse nous pouvons travailler plus rapidement, grâce à des améliorations techniques ou à l'expérience de notre machiniste par exemple, vous en profitez automatiquement car nous pouvons vous proposer un tarif au mètre plus bas. C'est très motivant.

Partenaires à l'étranger

À l'étranger, nous concluons des accords de licence avec des partenaires qui veulent exploiter notre technique dans leur pays ou leur région grâce à nos brevets. Pour les pays limitrophes, nous pouvons livrer les KLEISER® et notre partenaire définira une forme d'exploitation analogue à la nôtre aux Pays-Bas. Il y a également des structures négociables où nous pouvons louer ou vendre les KLEISER®.

Hors d'Europe, il est possible aussi de nous racheter un ou plusieurs brevets/licenses pour le pays concerné.